Le traitement est adapté en fonction de chaque cancer, de chaque situation. Pour déterminer le traitement, le médecin (en collaboration avec une équipe pluridisciplinaire) prend notamment en compte : le type de cancer et son stade d’évolution; la localisation de la tumeur; l’état de santé du patient et ses antécédents médicaux et chirurgicaux; son âge; les effets secondaires possibles; l’avis du patient; l’existence d’essais thérapeutiques, etc.

Votre médecin vous expliquera les options possibles, leurs avantages et leurs inconvénients. Les différents types de traitement peuvent être utilisés seuls ou en combinaison. On parle de « traitement standard » (ou de « traitement de référence ») lorsqu’il existe un traitement qui, pour une situation donnée et selon les études réalisées, présente plus d’avantages par rapport aux autres. Votre médecin devrait également vous parler, avant de commencer le traitement, de ses impacts possibles sur la fertilité et des démarches à faire dans les meilleurs délais.

Sur le site de la Fondation québécoise du cancer, vous trouverez des explications sur les principaux types de traitements :

 

Radiothérapie

La radiothérapie est l’utilisation de rayons X, de rayons gamma, d’électrons et d’autres formes de radiations de haute énergie. Le traitement, totalement indolore, ne dure pas longtemps, soit d’une à cinq minutes. En fait, l’attente et les préparatifs prennent souvent plus de temps que le traitement lui-même, soit environ 10 à 15 minutes.

Plus d’info sur les traitements de radiothérapie à l’iode radioactif (pour le cancer de la thyroïde) : Traitements à l’iode radioactif (I-131).

 

Chimiothérapie

La chimiothérapie constitue un traitement systémique, c’est-à-dire qu’elle peut atteindre toutes les parties du corps et détruire les cellules cancéreuses, même microscopiques, partout où elles se trouvent. Elle fait appel à des médicaments qui visent à empêcher les cellules cancéreuses de se multiplier ou qui détruisent celles déjà présentes dans l’organisme. Plus d’info.

 

Chirurgie oncologique

La chirurgie oncologique est la branche de la chirurgie qui porte sur l’étude du diagnostic et du traitement du cancer. C’est la forme la plus ancienne de traitement du cancer. Plus d’info.

 

Hormonothérapie

L’hormonothérapie est un traitement qui vise à changer la quantité d’hormones dans le corps. Les hormones sont des substances chimiques qui agissent sur le développement de nos cellules. Elles sont produites par des glandes ou des organes en fonction des besoins physiologiques du corps. Par exemple, les ovaires produisent l’hormone appelée œstrogène, les testicules sécrètent la testostérone et le pancréas produit l’insuline. En changeant la quantité de certaines hormones, on peut influencer le développement des cellules saines ou cancéreuses. Plus d’info.

 

Greffe de cellules souches

La greffe de cellules souches consiste à recevoir par transfusion des cellules capables de se transformer en cellules sanguines saines.

Les cellules souches sont les cellules « mères » à partir desquelles toutes les autres cellules sanguines (globules rouges, globules blancs et plaquettes) se développent. Elles se trouvent dans la moelle osseuse. Certains types de cancer, comme les leucémies, myélomes ou lymphomes, entraînent une production de cellules souches anormales, et donc de cellules sanguines anormales.

La greffe de cellules souches n’est pas le seul traitement possible pour ces types de cancer, mais il arrive que les traitements comme la chimiothérapie et la radiothérapie n’arrivent pas à arrêter la maladie, ou encore que les doses nécessaires pour le faire soient trop importantes pour être tolérées par la moelle osseuse. La greffe de cellules souches permet alors de régénérer la moelle osseuse en transfusant des cellules saines, qui se transformeront en cellules sanguines saines.

L’intervention se fait en 3 étapes principales :

  1. On prélève des cellules souches chez la personne atteinte ou chez un donneur.
  2. On administre un traitement de chimiothérapie préparatoire, ou traitement intensif, qui permettra de faire de la place dans la moelle osseuse pour les cellules greffées, de détruire toutes les cellules cancéreuses qui restent, et de diminuer le risque de rejet. Ce traitement est parfois combiné à une radiothérapie.
  3. On transfuse à la personne atteinte les cellules souches. Celles-ci se développeront pour former de nouvelles cellules sanguines saines.

Plus d’info

 

Essais cliniques

Un essai clinique est une étude faite par un médecin-chercheur en collaboration avec des personnes atteintes d’un cancer, pour évaluer un traitement potentiel ou une nouvelle technique médicale. Les médicaments contre le cancer qui existent aujourd’hui ont été évalués dans le cadre d’essais cliniques pour garantir leur efficacité et leur sécurité auprès de patients atteints de cancer.

Si vous désirez en apprendre davantage sur les essais cliniques en oncologie au Québec et évaluer si la participation à un essai clinique pourrait être une option pour vous, veuillez consulter le site du Q-CROC, partenaire de la Fondation québécoise du cancer.

Le mode de traitement utilisé, soit la radiothérapie, la chirurgie, la chimiothérapie, l’hormonothérapie ou toute combinaison de ces sortes de traitements, dépend d’une décision concertée entre tous les spécialistes concernés par votre traitement et vous.

 

Immunothérapie

En complément, voyez le site de la Société canadienne du cancer pour de l’information sur des traitements plus spécifiques qui peuvent être administrés selon certains types de cancer. Plus d’info.

 

Traitement ciblé

En complément, voyez le site de la Société canadienne du cancer pour de l’information sur des traitements plus spécifiques qui peuvent être administrés selon certains types de cancer. Plus d’info.

Print Friendly, PDF & Email
Email