Témoignage d’Adélie Desrosiers

« Continuez de croire en la vie! »

Je m’appelle Adélie Desrosiers et j’ai 16 ans.

Il y a deux ans, en mars 2018, j’ai dû me rendre à l’hôpital, suite à des maux de tête incessants, à des problèmes de somnolence, de vison dédoublée, d’audition (j’ai perdu l’ouïe du côté gauche) et à des crises d’épilepsie.
J’ai été diagnostiquée d’un glioblastome grade 4, une tumeur cérébrale agressive qui se logeait dans mon lobe temporal droit. J’ai été opérée à l’Hôpital Sainte-Justine où je continue d’être suivie.

Je suis un traitement ciblé par voie orale, qui me permet d’aller à l’école et de ne pas avoir d’effets secondaires notables, mis à part quelques aversions alimentaires et l’altération de mon odorat. Depuis la fin de l’automne 2018, il n’y a plus de traces de ma tumeur sur les IRM.

Dans mon cas, ce fut plutôt les mois précédents mon diagnostic qui ont été les plus durs. Une fois prise en charge à l’hôpital, j’avais enfin des réponses pour comprendre ce qu’il se passait.

Cette période a été particulièrement challengeante, mais à travers l’épreuve, j’ai toujours pu compter sur ma famille et mes amis, qui étaient toujours à l’écoute et qui ont pris soin de moi à chaque moment difficile. J’ai aussi été suivie par une psychologue experte en oncologie, qui m’a aidée à accepter ma nouvelle réalité.

L’art a également joué un grand rôle dans ma vie : que ça soit la musique, le dessin ou la lecture, auxquels je me suis beaucoup raccrochée.

Pour mieux appréhender la maladie dans toute sa complexité, j’ai pu bénéficier du soutien de plusieurs fondations, dont la Fondation québécoise du cancer, que j’ai connue par l’entremise du centre d’information de Leucan. J’avais également entendu parler de la Fondation par le biais des brochures dans la salle d’attente du centre d’oncologie.

Les ressources en ligne de la Fondation, et surtout son Programme à Félix dédié aux 15-39 ans, m’ont renseignée sur le cancer. Le portail cancer15-39.com est constitué de ressources sur divers sujets entourant la maladie : du diagnostic à l’après-cancer, des conseils autant pour le patient que pour ses proches, des dossiers thématiques… Le Programme à Félix est l’une des rares ressources au Québec qui cible spécifiquement les jeunes adultes atteints d’un cancer.

Vivre avec un cancer quand on est adolescent, ça n’a rien de banal. Et il n’est pas toujours facile d’aborder le sujet avec les jeunes de mon âge. C’est pourquoi au départ, j’ai informé uniquement mes amis les plus proches que j’étais malade, mais à cause de ma période d’hospitalisation, tout le monde à l’école a fini par le savoir. Je me suis rendu compte que ce n’était pas si grave et finalement, ils ont tous été respectueux et compréhensifs.

Cette épreuve m’a permis de voir à quel point le cancer était un sujet inconfortable pour la plupart des jeunes. C’est un peu ce qui m’a poussée à en parler en usant d’humour avec eux; ça me permettait de rendre les discussions plus légères.

J’encourage les jeunes qui passent à travers la même chose que moi à continuer de croire en la vie, malgré les épreuves qu’elle nous apporte sans que l’on comprenne pourquoi. Il faut toujours persister à penser que l’on va passer à travers la maladie, malgré les statistiques et les papiers. Le traitement qui m’a sauvée n’existait pas il y a quelques années, alors dites-vous que rien n’est jamais perdu!

Assurément, cette épreuve m’a rendue plus forte, m’a fait mûrir plus rapidement, elle m’a permis de me découvrir réellement.

Print Friendly, PDF & Email
Email