Les bons mots, au bon moment

MelanieLeclerc_Banner_nouvelle

Par Mélanie Leclerc


J’ai grandement apprécié le service de jumelage téléphonique de la Fondation pour les personnes atteintes d’un cancer, et leurs proches.

Il y a 1 an, à l’âge de 37 ans, ma vie a basculé. J’ai reçu un diagnostic de cancer du sein de stade 1. Malheureusement, à cause de mon jeune âge, mon cancer s’est propagé dans mon sein et j’ai dû subir trois opérations, dont la dernière fut une mastectomie totale du sein gauche. J’ai aussi eu de la radiothérapie et j’ai fait de la chimiothérapie préventive. L’annonce de mon cancer a été très difficile pour moi et mes proches, même si dans ma famille le cancer du sein est très présent. Je suis une maman de deux beaux enfants de 6 ans et 9 ans. Après avoir reçu mon diagnostic, j’ai discuté avec mon infirmière pivot et elle m’a suggéré de contacter la Fondation québécoise du cancer afin d’être jumelée à une personne ayant vaincu un cancer du sein. Ce que j’ai fait.

Durant cette période, j’étais souvent triste, j’avais peur, je sentais que ma famille avait de la difficulté à m’écouter puisque c’était trop lourd émotivement pour eux. Puis un jour, une dame de la Fondation m’a contactée pour me dire qu’elle avait trouvé quelqu’un pour le jumelage. Au départ, j’avais des doutes sur l’aide que le jumelage pouvait m’apporter. Ginette m’a écoutée et aidée à passer à travers cette dure épreuve de ma vie. Elle m’a soutenue tout au long de mes traitements. Elle m’a aussi donné une multitude de trucs pour m’aider à bien me sentir, et je dois dire que ces conseils me serviront toute ma vie. Ginette a su me faire sentir bien et heureuse durant toute cette épreuve. Elle a toujours les bons mots au bon moment, mais surtout, je ne me suis jamais sentie jugée avec elle. Elle est aujourd’hui pour moi une marraine et une amie très chère. Ma famille m’a énormément soutenue, mais je ne sais pas ce que j’aurais fait sans l’aide de ma précieuse Ginette.

Je souhaite que cette lettre puisse encourager les personnes atteintes d’un cancer à faire appel au service de jumelage téléphonique, et les bénévoles à offrir du soutien à ceux qui en ont besoin.

Le service de jumelage nous a grandement aidées, moi et ma famille, durant cette épreuve de la vie!

Je vous dis donc un gros MERCI!

Mélanie Leclerc

Print Friendly, PDF & Email
Email